Manifestation contre la suppression du train bleu.

SECTEUR FEDERAL CGT DES CHEMINOTS PACA

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 9 décembre 2017, le train historique de nuit entre Vintimille et Paris cessera de circuler après 127 ans de service, comme beaucoup d’autres, cet actuel TET (Train d’Equilibre du Territoire), a été mis lentement à mort par l’entreprise SNCF.

Suppression des voitures-lits, baisse du niveau de confort, circulation aléatoire, retard à répétition, etc.

Tout a été mis en œuvre pour vider de sa substance ce train qui est devenu, depuis l’avènement de la grande vitesse, un véritable palliatif au tout TGV.

Ce sont de nombreuses familles, des étudiants, des seniors, des usagers qui vont devenir orphelins de ce train mythique, économique ,pratique et structurant.

Pratique car permettant de ne pas perdre de temps à voyager en journée ou encore de faire voyager simultanément sa voiture quand celui-ci était associé au train Auto.

Economique par rapport au prix d’un TGV sur la même relation.

Structurant car remplissant une véritable mission de service public en traversant la France de bout en bout sans intérêt économique particulier et sans recherche de rentabilité.

Pourtant en 2014, le nombre de voyageurs transportés était de 255 000 avec un taux de remplissage proche des 50% pour des recettes d’exploitation de près de 20 millions d’euros par an sur la période 2011-2014.

Quelle entreprise actuelle, avec ces résultats financiers, souhaiterait se séparer d’une telle activité ?

L’intérêt n’est donc peut-être pas économique mais stratégique pour une entreprise SNCF bien plus attachée à sa stratégie de groupe qu’au développement du service public.

Attachés au service public, les cheminots avec la fédération CGT, entendent ne pas laisser disparaître un nouveau pan historique de l’entreprise SNCF. Le 13 novembre 2017, la Fédération CGT cheminots, ses syndicats, ses militants iront au contact des usagers, sur les quais et dans le « train bleu » pour une « manifestation roulante » avant de tenir une conférence de presse devant le restaurant le Train Bleu , Gare de Lyon le 14 novembre 2017 dans la matinée .

Des points presses seront organisés à Nice, Toulon et Marseille Blancarde lors du passage du train en gare.

Avec les usagers et leurs associations, la CGT cheminots continue à porter haut et fort les exigences d’un service public ferroviaire répondant aux besoins des populations.

La CGT cheminots PACA

Communique train bleu 1 -  PDF - 328.5 ko
Communique train bleu 1

Tract en téléchargement.